25 novembre 2015

URBAN DH de GRASSE 2015 : SEPALUMIC a fait le grand saut !

Une fête et un suspens incroyable se terminant sur un saut SEPALUMIC taille XXL

Initialement prévu le sur lendemain des dramatiques attentats parisiens, le défi était de taille pour Xtreme Events et la mairie de Grasse quand ils ont décidé de maintenir la 2e édition de l’Urban DH de Grasse et de la reporter à ce dimanche 22 novembre.
Pari osé, mais réussi puisque les spectateurs ont, comme l’an passé, envahi les incontournables passages du road gap DT Swiss et de la descente d’escalier de la traverse de la gare, mais auront aussi découvert et apprécié à sa juste valeur la nouveauté du tracé 2015, le saut final Sepalumic en mode taille XXL.



En cadet à tout juste 16 ans, Nathan Dessauvage rentre dans le Top 30 et domine aisément ses jeunes adversaires Lucas Lhotellier et Pierre De Los Rios qui complètent le podium.
Pour les juniors, Gatien Pernet (Commençal Vallnord) s’invite dans le Top 10 de la Super Finale et remporte sa catégorie.
Ange Maggiolini gagne la catégorie master et chatouille même les têtes d’affiche en super finale avec une 5e place scratch.
Chez les féminines, elles étaient deux à avoir relevé le défi de cette Urban DH et c’est Fiona Ourdouillie (Giant Toulon), 2e de la Coupe de France de descente, qui s’impose devant Linda Jager qui malgré une grosse chute aux entrainements aura trouvé le courage de participer aux 3 runs chronos.



Un suspens incroyable :


La course monta en intensité au fil des manches jusqu’a atteindre son apogée lors du 3e run avec la super finale avec les Top 20 de la journée.
 
Jusque là Remy Metailler, le rider Commençal aux 7 millions de vues sur YouTube et 10e de la mythique Red Bull Rampage dominait les débats en remportant les 2 premiers runs. Andres Biersteker et surtout Sebastien Claquin étaient à moins d’une seconde de Remy Metailler et Claquin déclarait même au speaker Lionel Beccari que de toute façon c’était le dernier run qui comptait et que comme à Seguret il réussirait à renverser la vapeur et l’emporterait….
Les 20 finalistes tombaient tous un par un les chronos lors de ce dernier run, et alors qu’il ne restait que Claquin et Metailler à s’élancer, Andres Biersteker réalisa le meilleur chrono de la journée en 2 : 01.75 soit plus d’une seconde de mieux que Metailler. Puis Sebastien Claquin déboula sur la ligne d’arrivée avec un chrono encore plus rapide en 2 : 01.20. La foule était en apnée et Remy Metailler passa la ligne d’arrivée avec le verdict intraitable du chrono et un temps supérieur à Sebastien Claquin pour 14 centiémes. Malgré son jeune âge le champion du monde junior d’enduro 2015 et vainqueur des Enduro Series 2015 a tenus parole et pour un demi-crampon remporta la victoire.

Cette finale permettait aussi de remettre pour la première fois en France le titre de champion national des Urban DH et c’est Pierre Thevenard qui est le champion 2015 devant Ange Magionili et Jean Rigaut.