29 juin 2017

Le chantier de Juin - LA VILLA D'ARCHITECTE

Une maison unique, des menuiseries techniques : merci Sepalumic !



LA REALISATION D'UNE DEMEURE EN AUTOCONSTRUCTION EST L'ABOUTISSEMENT D'UN RÊVE.


Bienvenue chez Monsieur L., à Dinard (35) ! Il est l’heureux propriétaire d’une maison en bois de 160 m² habitables, divisés en deux parties distinctes. Dans la première : un grand salon agréablement chauffé avec un poêle à granulés bois, une suite parentale avec sa chambre et sa vaste salle de bains. Dans la seconde, une cave, une cuisine, une buanderie, un cabinet de toilette et, à l’étage, deux chambres et une salle de bains. Une réalisation made home, c’est le cas de le dire : un nouvel exemple d’éco-construction.
« C’était un coup de poker. La vente de notre maison pour un prix très intéressant a accéléré cette envie de construire moi-même notre future habitation. Mais soyons honnêtes, j’ai toujours été bricoleur, j’ai travaillé dans le bâtiment. » Et, si aujourd’hui Monsieur L. a trouvé les efforts consentis « très fatigants », il reste très fier d’avoir concrétisé un projet qui aura nécessité 18 mois de chantier. « L’avantage de l’auto-construction c’est que l’on peut prendre son temps, on peut réfléchir petit à petit sur l’organisation ou la destination des pièces à vivre. »


UNE CONSTRUCTION EN BOIS
C’est le terrain qui a déterminé le mode constructif. « Le choix du lieu nous a conduits à devoir faire appel aux Architectes des Bâtiments de France pour respecter les contraintes architecturales de la région. J’ai opté pour la construction bois car c’est un matériau noble qui m’a toujours intéressé, de par son côté chaleureux et rassurant. » Et par chance, le jeune architecte mobilisé sur cette opération a su capter l’esprit du lieu et les attentes des propriétaires. Alors un bon architecte et de l’huile de coude, voilà la recette miracle pour faire jaillir de terre une maison ? Comme le concède Monsieur L., « Je n’ai pas pu tout faire évidemment, donc j’ai sous-traité la création de la cave, mais aussi celle de la verrière. »


LA VERRIÈRE, UNE PIÈCE « MAGISTRALE »
La verrière ? Une vaste pièce mariant élégamment les deux parties de la maison. « Cet espace c’était une idée de l’architecte. Même si un tel aménagement nous semblait audacieux, nous nous sommes laissés séduire malgré notre crainte initiale de nous sentir nus sous le ciel. », poursuit Monsieur L. aujourd’hui, cette salle à manger agit telle une respiration qui organise la demeure. Serge Pradal, gérant associé de l’entreprise Gallais, spécialiste de la fabrication et de la pose de menuiseries métalliques, vitreries, miroiteries et menuiseries aluminium, est venu travailler sur le projet. « Nous sommes intervenus sur toutes les menuiseries : les fenêtres, mais aussi sur cette grande verrière qui trouve naturellement sa place entre la cuisine et le séjour. Le résultat est exceptionnel. Je travaille depuis 25 ans chez Gallais, et, j’ai très souvent eu l’occasion de mettre en oeuvre les gammes de produits issus des usines de Sepalumic. Je savais donc, qu’avec eux, nous aurions toutes les garanties techniques nécessaires, notamment pour cette pièce spéciale. Leurs services sont excellents, et les rapports humains aussi ! » Ici, c’est la fenêtre à ouvrant visible 70 de la série 5700 qui a su faire la différence !

Autre motif de satisfaction pour Monsieur L. : la réduction des dépenses d’énergie ! « Nous bénéficions d’une chaleur sèche tout au long de l’année, hiver comme été. Nous n’avons pas eu besoin de mettre de brise-soleil, même si, quelquefois, nous mangeons avec des lunettes noires dans la maison ! Oui oui, en Bretagne c’est possible ! Un côté vacances et plaisir. »
On peut donc être convaincu que Sepalumic rime avec économique : les propriétaires ont un budget chauffage de seulement 400€ par an pour une maison de 160 m². « Il faut quand même préciser qu’un gros travail d’isolation et d’étanchéité à l’air a été fait », nuance le propriétaire.

Nul doute pourtant que les châssis des menuiseries Sepalumic y sont aussi pour beaucoup dans les excellentes performances thermiques de cette superbe maison !