2 août 2017

Comment bien choisir sa Pergola Bioclimatique aluminium ?

Les 8 questions à se poser...



La pergola bioclimatique constitue une alternative intéressante au store lorsque l'on cherche à se protéger efficacement de la chaleur et du soleil tout en profitant mieux de sa terrasse. Comment fonctionne-t-elle et s'installe-t-elle ? Quels sont ses avantages et son coût au m² ? Présentation détaillée.

Les stores extérieurs sont pratiques, mais présentent quelques inconvénients qu'il faut connaître avant d'en faire installer chez soi. Ils ne résistent pas très bien en cas de vents violents, ils bloquent la chaleur sans l'évacuer et, enfin, ils réclament un entretien régulier. Des inconvénients gênants qui peuvent être évités grâce à un autre produit : les pergolas bioclimatiques. Certes, elles sont plus imposantes qu'un store, plus lourdes à installer, plus coûteuses et il faut accepter de voir l'apparence de sa maison modifiée, mais elles constituent une alternative intéressante pour se protéger efficacement de la chaleur et du soleil et ainsi mieux profiter de sa terrasse.

Un véritable engouement en France depuis 3/4 ans

Apparues il y a vingt ans en Australie, les pergolas bioclimatiques ont été introduites en France il y a une dizaine d'années, mais elles ont mis du temps à se développer. C'est seulement depuis ces trois/quatre dernières années qu'elles connaissent un véritable engouement dans l'hexagone. Cet engouement a stimulé le marché qui compte aujourd'hui pas moins d'une vingtaine d'acteurs différents. L'offre est donc très riche : large palette de styles, de matériaux, de couleurs, d'options et d'accessoires.



À quoi servent les pergolas bioclimatiques ?

La fonction principale d'une pergola bioclimatique est de protéger un espace extérieur - une terrasse, un patio, une cour - du soleil et de la chaleur, mais aussi, plus largement, de toutes les intempéries - vents, pluie, neige - tout en assurant une ventilation naturelle.

Grâce aux lames orientables dont leur toiture est agrémentée, les pergolas peuvent, selon la position de ces dernières, à la fois bloquer efficacement les rayons du soleil en été et les laisser passer en hiver de manière à optimiser les apports de chaleur à l'intérieur de la maison. Elles s'adaptent ainsi parfaitement aux saisons.

Autre avantage : elles protègent les gens, mais aussi le mobilier du coup, plus besoin de le rentrer systématiquement à la fin de l'été. Un vrai plus à l'heure où les Français consacrent un budget de plus en plus important dans l'achat de leur mobilier de jardin. Par ailleurs, contrairement aux stores dont la retombée sous toiture peut "tasser" la terrasse, les pergolas, permettent de conserver une belle hauteur sur toute la largeur de cette dernière.




Où installer une pergola bioclimatique ?

Comme l'indique leur nom, l'emplacement des pergolas se définit en fonction des éléments naturels et, plus précisément, de l'exposition.
La logique veut donc qu'on les installe contre la façade la plus ensoleillée de la maison. En France, la majorité des terrasses étant orientées au sud, c'est de ce côté qu'on va le plus souvent les trouver.
 
Bon à savoir :
L'orientation doit aussi tenir compte des usages. Rien ne sert en effet d'installer la pergola pour protéger un endroit non utilisé. Lorsque la maison possède deux espaces extérieurs distincts, il convient donc de se demander lequel sert le plus pour le favoriser et ainsi accroître la rentabilité de la pergola.




Quelle est la nomenclature classique des pergolas bioclimatiques ?

Les pergolas sont réalisées à partir des mêmes éléments, à savoir une ossature constituée de poteaux - en aluminium, acier ou bois - et chapeautée d'une toiture agrémentée de lames orientables. Ces lames sont orientables dans le sens où l'on peut soit les ouvrir complètement - position idéale en hiver pour profiter des apports solaires et éviter l'accumulation de neige - ou à demi - position de mi-saison qui permet une opposition au soleil tout en bénéficiant d'une bonne ventilation-, soit les fermer complètement - inclinaison idéale en cas de fortes chaleurs.

Si les lames peuvent prendre plusieurs positions, elles peuvent aussi être implantées de différentes manières : soit parallèlement ou perpendiculairement par rapport l'habitation.
L'implantation des lames impacte aussi l'esthétique de la pergola, il faut donc également prendre en compte le rendu visuel.

Le dimensionnement de la structure se calcule en fonction de la zone à protéger : le but du jeu étant, bien sûr, de couvrir un maximum de surface. Pour ce faire, la plupart des fabricants fonctionnent avec des modules standards à ajouter les uns à côté des autres.
 
Bon à savoir :
Certaines structures sont équipées d'un système de récupération des eaux pluviales.
Discrètement niché dans les poutres chéneaux et les poteaux, il est complètement invisible.




Comment se posent les pergolas bioclimatiques ?

Les pergolas bioclimatiques s'installent sur n'importe quel type de façade, à condition que celle-ci soit suffisamment saine et en bon état.

La structure vient se poser contre la maison grâce à une poutre horizontale et s'arrime au sol via des plots béton réalisés en pied de poteaux. Pour assurer une bonne longévité de la pergola, un sol de qualité ainsi qu'un scellement parfaitement exécuté sont nécessaires.

Bon à savoir :
Au lieu d'être accolées à la maison, les pergolas peuvent en être complètement détachées et être installées au milieu du jardin.
On les appelle les pergolas îlots.




Comment fonctionnent les pergolas bioclimatiques ?

Les pergolas bioclimatiques ont le grand avantage de fonctionner de manière autonome. La plupart des modèles sont en effet équipés de capteurs qui gèrent automatiquement la fermeture et l'ouverture des lames. En cas de vents violents, les lames vont ainsi s'ouvrir automatiquement pour éviter l'engouffrement de l'air dans la structure tandis qu'en cas de pluie, elles vont, à l'inverse, se refermer dès les premières gouttes de manière à protéger la terrasse. Des actions qui se font sans que l'utilisateur ait besoin d'intervenir. D'ailleurs, si ce dernier le souhaite, l'automatisation peut être poussée beaucoup plus loin.
La pergola peut en effet être intégrée à un système domotique de manière ce que les propriétaires puissent la contrôler à distance.
 
Bon à savoir :
L'ouverture et la fermeture des lames sont rendues possibles grâce à un moteur discrètement intégré à la structure.
Lors du choix de la pergola, il faut donc faire attention à ce qu'il ne soit pas trop bruyant.




Comment réussir l'intégration d'une pergola bioclimatique ?

Étant donnée la place d'honneur destinée à être occupée par la pergola, le rendu esthétique est extrêmement important. Pour une intégration réussie, le mieux est que la structure épouse les lignes de la maison et qu'elle adopte les mêmes coloris qu'elle.

Si la discrétion est le maître mot dans la plupart des projets, le contraste peut aussi être de mise. Dans ce cas, bien sûr, les couleurs de la pergola et sa forme devront trancher avec le style de la maison existante.
 
Bon à savoir :
Pour atténuer l'impact visuel de la pergola, les poteaux intermédiaires situés en bout de terrasse peuvent être retirés.




Comment accroître le confort d'une pergola bioclimatique ?

Pour utiliser plus longtemps sa pergola, autrement dit pour l'optimiser au mieux, l'on peut accroître son confort grâce à toute une série d'éléments et d'accessoires. Parmi eux : des panneaux vitrés coulissants, repliables et escamotables pleine hauteur qui vont venir fermer un ou plusieurs côtés de la pergola.

Pour mieux de protéger sa pergola du soleil, l'on peut opter pour une imposte brise-soleil en partie haute de la structure ou des volets roulants latéraux et pour prolonger son utilisation en hiver, un chauffage peut également être ajouté. L'intimité peut également être améliorée grâce à des claustras qui vont venir protéger des utilisateurs des regards extérieurs. Sur cette liste déjà longue viennent se rajouter des brumisateurs, pour rafraîchir l'atmosphère, ainsi que des systèmes de sonorisation.
 
Bon à savoir :
De l'éclairage peut également être intégré à la pergola. Il s'agit en général de bandeaux lumineux ou de spots encastrés dans la structure de la pergola, télécommandables à distance, et dont l'intensité et la couleur peuvent varier.




Une pergola bioclimatique, combien ça coûte ?

Le budget à prévoir pour installer chez soi une pergola est extrêmement variable, car il dépend de la surface de la pergola, de ses finitions et de son degré d'accessoirisation. L'on peut cependant retenir que la fourchette de prix oscille en moyenne entre 600 et 900 euros du m².

Pour une structure de 24 m² - surface moyenne d'une pergola dans l'hexagone, la somme à prévoir tourne donc aux alentours de 16.800 euros. Une somme importante qui mérite de bien réfléchir en amont à son projet. Pour assurer la pérennité de la structure, la qualité doit donc être au rendez-vous et la mise en oeuvre soignée.



Source : site web de Maison à part